Dans le niveau 1, le praticien apprend essentiellement à prendre soin de lui-même. A mesure qu’il développe l’écoute de lui-même et de ses besoins, il sera plus en harmonie avec son entourage et transmettra de plus en plus le bien-être de façon naturelle par sa simple présence. C’est cette qualité de présence qui sera précisément évaluée lors des deux ateliers de validation du niveau 1.

 

Dès qu’un praticien a suivi les 6 modules du niveau 1, il peut demander, dès qu’il se sent prêt, à suivre deux ateliers de validation.

Pendant ces ateliers de validation, il sera mis en situation de recevoir et accueillir un receveur qu’il ne connait peut-être pas, pour une séance de reiki de 30 minutes respectant le protocole de base, incluant le Gassho au début et à la fin, le Kenyoku au début et à la fin, la méditation Gashô Kokyô hô et le protocole de position des mains de base en sachant gérer le temps de la séance en autonomie. Un entretien de 5 à 10 minutes entre le praticien et le receveur aura lieu avant et après la séance.

Avant l’échange entre le praticien et le receveur :

                Le praticien devra monter qu’il connait et maîtrise la méditation Joshin Gassho Kokyô Hô, en la guidant pour le groupe et en sachant expliquer le sens et le but de chaque étape de cette méditation de manière très simple.

Pendant les 40 à 50 minutes d’échange entre le receveur et le praticien seront évalués les points suivants :

 

-          Connaître les consignes de bases à donner au receveur avant et après la séance. (compétences du module M 6-1)

-          Trouver une posture physique confortable afin de se maintenir dans une position favorisant la relaxation corporelle, de se prémunir contre les maux de dos qui seraient liés à une mauvaise posture mais également de transmettre subtilement des messages de bien-être par le biais de cette même posture souple et confortable. (compétences du module M 1-1)

-          Adopter une respiration naturelle et apaisante afin de transmettre par mimétisme le calme au receveur dès les premiers échanges de l’entretien. (compétences du module M 2-1)

-          Savoir rester positif et bienveillant en toute circonstance. (compétence du module M 3-1)

-          Savoir accueillir dans le calme et la confiance toute forme de rencontre tout en restant fidèle à soi-même (compétence du module M 4-1, gérer les émotions et M 5-1, estime de soi, et M5-1 Amour de soi, éviter les relations toxiques.)

-          Ajuster la bonne distance relationnelle entre le receveur et le praticien. (compétence du module M 6-1)

Un compte rendu écrit est demandé à la suite de chaque atelier. Un compte rendu aussi appelé étude de cas. Une aide à la rédaction peut être apportée dans le cadre d’une séance de suivi personnalisé.

 

Au terme des deux ateliers de validation, un entretien permettra d'échanger sur les études de cas. Puis, l’équipe formatrice se concertera. Puis un rendez-vous/entretien est pris avec le praticien afin de le conseiller, le cas échéant, sur les points à renforcer, les stages qu’il est préférable ou nécessaire de suivre à nouveau. (Tous les stages peuvent être renouvelés autant de fois que voulu ou nécessaire, le tarif découverte s’applique alors). Le certificat de mécanicien C&D peut alors être délivré.

Joyeuses pratiques.